La livraison est OFFERTE pour toutes les commandes jusqu'au 31/12.
bien être et bouddhisme

Bien-être -

Les 10 meilleurs conseils de Bouddha pour être en bonne santé ou vous remettre en forme rapidement

de lecture

Que pouvons nous retenir du Bouddhisme pour rester en forme ? 


Quand on imagine qui est Bouddha, beaucoup d'entre nous penserons à un gros chauve qui sourit et qui à des lobes d'oreilles tombants ? C'est l'image qui a été popularisée par les petites statues et les fresques des restaurants du monde entier, mais elle est loin de la réalité. Né au VIe siècle avant J.-C., sous les souverains prospères du clan Shakya, l'homme qui allait devenir Bouddha est en faite un prince nommé Siddhartha qui était en pleine forme physique. En dehors des murs de son palais familial, il jeûnait et ne mangeait que lorsque cela était nécessaire à sa survie.

A travers cet article, nous avons rassemblé les dix meilleurs conseils issus du Bouddhisme, en matière de santé et de forme physique!

 

Une alimentation saine

En suivant le premier des cinq préceptes moraux, de nombreux bouddhistes choisissent des régimes végétariens ou végétaliens parce qu'ils ne croient pas à l'idée de tuer des animaux pour se nourrir.

Bouddha nous conseille de suivre un régime composé de fruits frais, de noix et de légumes. Il est également important de consommer des protéines maigres, des glucides sains, des vitamines, des minéraux et des graisses et de limiter a consommation de viandes (et de poissons), de matières grasses de boissons gazeuses... 

Une étude publiée dans "Proceedings of the Nutrition Society" (avril 1999, vol. 58, numéro 2) montre que la vitamine E joue un rôle antioxydant extrêmement important dans la santé de votre organisme, que ce soit au niveau des plaquettes, des vaisseaux et du système immunitaire en raison de ses propriétés antioxydantes.

En incorporant une quantité adéquate de vitamine E dans votre alimentation, vous vous sentirez plus énergique, plus lucide, votre système immunitaire s'en trouvera amélioré, votre récupération musculaire sera accrue et vous serrez moins sujet à l'obésité (vous pourrez même perdre du poids).

 

Commencez toujours votre journée par un petit déjeuner


De nombreux moines bouddhistes consomment des nutriments sains lors du petits-déjeuners, composés généralement de fruits secs, de légumes cuits à la vapeur, de bouillon de poisson et d'œufs pochés. Le but d'un régime alimentaire composé de ces éléments est de préparer votre système digestif pour une journée énergique et très productive tout en nourrissant la flore digestive bénéfique et en affamant les bactéries pathogènes et les levures dans le tube digestif.

 

Pourquoi ne pas se mettre au jeûne


Le bouddhisme encourage les pratiques ascétiques, des pratiques destinées à enseigner la discipline ou l'abnégation (renoncer à un bénéfice personnel pour le bien de la communauté) dans la poursuite d'un but spirituel.

Jeûner permet de s'autodiscipliner et d'acquérir une meilleure maîtrise de soi tout en désintoxiquant le corps. Sur la base du deuxième des cinq préceptes moraux, Bouddha a recommandé de manger une fois par jour, en une seule fois, en prenant soin de réduire la quantité consommée pour éviter la surconsommation, les problèmes de digestion et les calories en trop. Il était également recommandé aux moines de ne pas consommer de nourriture solide après midi.

Le jeune intermittent
Les avantages potentiels du jeûne intermittent pour la santé comprennent la perte de poids, la diminution de la pression artérielle, la baisse du taux de cholestérol, l'amélioration des fonctions cardiovasculaires et cérébrales, l'amélioration des facteurs de risque de maladies coronariennes et d'accidents vasculaires cérébraux, ainsi qu'une résistance accrue aux maladies liées au vieillissement et à la sensibilité à l'insuline.

Bien dormir

Il est essentiel de maintenir un horaire de sommeil régulier et en fonction de l'heure à laquelle vous vous endormez chaque jour. L'un des principaux avantages de se réveiller tôt est l'augmentation de l'énergie, de la clarté d'esprit et de la productivité. Se réveiller tôt vous permettra également de commencer tôt et de disposer de plus de temps pour travailler sur vos objectifs de la journée.

>Vous pouvez retrouver nos conseils pour maximiser votre temps de sommeil en cliquant ICI<

 

Avoir une bonne condition physique

Siddhartha Gautama est né dans une famille des guerriers, de souverains et d'aristocrates de l'Inde ancienne. En conséquence, Siddhartha Gautama a suivi un entraînement physique et une hygiène de vie rigoureuse pour maîtriser certaines disciplines, comme le tir à l'arc, l'art du sabre et l'équitation.

Pratiqué une activité physique vous permettra d'avoir un corps, un mental et des muscles sains, plein d’énergie et en bonne santé, ce qui vous aidera dans votre poursuite de votre bien-être.

Sans surprise, le yoga et le bouddhisme sont des traditions sœurs qui ont évolué dans la même culture spirituelle indienne.

Informations complémentaires : Les débuts du yoga remontent à la civilisation Indus-Sarasvati du nord de l'Inde, il y a plus de 5 000 ans. Les anciens moines utilisaient le yoga en même temps que le pranayama (respiration de la force vitale) pour préparer leur corps à de longues périodes de méditation assise.

Méditez tous les jours

La méditation occupe une place centrale dans toutes les formes de bouddhisme. Bouddha a été l'un des principaux partisans de la méditation dans l'histoire, et les tantras (écritures) indiens ont mentionné les techniques de méditation il y a environ 5000 ans. Pour vous motivez, vous pouvez utiliser un tapis Bouddha, pour vous rappelez vos engagements. 

Le but de la méditation est de calmer l'esprit, de l'entraîner à se concentrer et de mieux visualiser vos objectifs. De plus, méditer tous les jours favorise une baisse de la tension artérielle, permet de réduire le manque de concentration et vous permets de mieux cerner vos objectifs de vie. 

 

Évitez les substances toxiques


Le Bouddha a souligné l'importance d'éviter les substances mauvaises pour votre métabolisme. Les substances intoxicantes et les drogues doivent être évitées car elles perturbent le bon fonctionnement l'esprit, peuvent créer une dépendance physique, psychologique, des maladies cardiovasculaires et peuvent augmenter la probabilité d'enfreindre les autres règles du bouddhisme, selon les cinq préceptes moraux.


Apprenez à respirer correctement

De bonnes techniques de respiration vont de pair avec le yoga et la méditation. Il existe de nombreuses façons de pratiquer une respiration saine. Avoir une bonne respiration, riche en oxygène, vous permet une diminution des mauvaises ondes cérébrales, qui sont associées à la réflexion, à la résolution de problèmes et au stress. En pratiquant quotidiennement des exercices de respiration saine, vous augmenterez votre vitalité.

La pleine conscience, KESAKO ?

La pleine conscience est définie comme "la pratique consistant à maintenir un état de conscience considérant ses pensées, ses émotions et ses expériences, sans porter de jugement, sur une base momentanée" et concerne à la fois les actions corporelles et les pensées et sentiments de l'esprit. Pour cela, essayez d'avoir un environnement sain en l'aménagement de façon à être l'aise. Peut-importe les moyens, essayez juste de vous créer un environnement ou vous vous sentez à l'aise ! 

La pleine conscience est une direction que nous choisissons de de notre conscience et est souvent synonyme de méditation. Dans le bouddhisme, la pleine conscience est une condition préalable au développement de la perspicacité et de la sagesse. La pleine conscience est une activité qui peut être pratiquée à tout moment et qui ne nécessite pas nécessairement de s'asseoir à un seul endroit.

Soyez altruiste


"Ô moines, errants ! Nous irons de l'avant pour le bien de nombreuses personnes... par compassion pour le monde, pour le bien, le bien-être et le bonheur des dieux et des humains.

Catusparishad Sutra (Écritures bouddhistes)

Le bouddhisme entretien une condition mentale basée sur l'altruisme de ses adeptes. 


De nombreuses organisations bouddhistes ont pour but d'apporter de l'aide, du réconfort et des soins actifs pour soulager la souffrance des gens dans le monde. L'objectif de l'adoption d'une approche altruiste de la vie est de faire comprendre aux autres que la compassion, l'amour bienveillant et la charité sont des notions plus qu'importante.



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Votre email pour recevoir vos newsletters :