Médecin examinant une femme qui a une scoliose

Bien-être -

La scoliose, une affection touchant beaucoup de femmes 

de lecture

La scoliose est une affection se caractérisant par une anomalie de la courbure de votre colonne vertébrale. Il semble que le public féminin soit particulièrement sujet à cette affection et les gènes liés, notamment à cause de la ménopause et en cas d’ostéoporose.

Vous avez des douleurs, ou une mauvaise posture du corps et vous pensez qu’il s’agit d’une scoliose ?

Pas de panique, il s’agit sans doute d’une forme bégnine de l’affection. Une étude publiée dans la revue « American Journal of Neuroradiology » nous informe que parmi tous les cas de scolioses, moins de 18%  des cas sont des scolioses avec un niveau de gravité allant de moyen à élevé. 

A travers cet article, nous vous proposons ainsi des éléments concrets, de manière à comprendre l’origine de votre scoliose et les solutions possibles pour vous soulager.

 

La scoliose chez les femmes ménopausées

Les adultes féminins sont un peu plus sujets au développement de troubles des os ou des articulations et il n’est pas rare que quelque temps après la ménopause, la scoliose face son apparition.

Ainsi, les femmes ménopausées peuvent plus facilement être affectées par des tensions et des rotations anormales de leurs vertèbres, significatives de l’apparition de la scoliose. Il n’est donc pas rare qu’après radiographie, l’allure de la colonne vertébrale de certaines patientes ressemble à un « C »  ou de « S ».

Ce type de déformation est souvent le résultat de l’ostéoporose (une affection qui diminue la qualité et la densité des os de votre squelette). 

Si rien n’est fait dans le but de prévenir ou de limiter l’impact de la déformation sur la santé, les douleurs liées peuvent devenir de plus en plus douloureuses.

De plus, si vous êtes atteint de scoliose, il n’est pas rare que votre axe postural soit anormal, au niveau de la posture du bassin et l’alignement de vos vertèbres.

Il convient donc de comprendre l’origine de votre déformation ou de votre mal de dos pour pouvoir le traiter.

Quels sont les causes de la scoliose ?

La scoliose chez les adultes fait souvent son apparition aux alentours de 65ans. Chez certaines femmes, l’on note néanmoins une apparition précoce de l’affection aux alentours de 55ans.

Dans le but de retarder l’apparition de la maladie ou limiter la déformation, il est important de connaitre les causes pouvant être responsable de la scoliose.*

radiographie colonne vertébrale scoliose

Lisez également : Ces impacts de la mauvaise posture dont l’on ne vous parle pas.

Chez la femme, la ménopause réduit l’endurance, la qualité et la force de nos os et de nos articulations.

Détecter une scoliose ?

La scoliose chez l’adulte

La scoliose ne se remarque pas trop au début mais il est important de rester attentif dans le but de pour la détecter puis de la prendre en charge.

Parmi les symptômes courants, l’on note :

  • L’apparition de douleurs: l’apparition de petit points douloureux ce fait petit à petit dans la zone du bas du dos.
  • Des sensations d’engourdissements : notamment au niveau des jambes ou de vos bras.
  • Une fatigue plus importante que d’habitude
  • Votre respiration peut également être plus difficile que d’habitude

De façon général, le mal est plus fort quand vous êtes en position assise.

Parmi les manifestations physiques de l’affection :

  • Votre colonne semble dévier vers l’arrière
  • Vous pouvez remarquer une petite bosse au niveau de vos vertèbres
  • Vos épaules peuvent être mal alignées

Les traitements classiques de la scoliose chez les patients d’âge adulte à principalement pour but de réduire la douleur.

Qu’est-ce que la scoliose congénitale ?

La scoliose de type congénitale (appelée également scoliose malformative)  définit une déformation de votre rachis.

La scoliose de type congénitale touche un peu moins les garçons que les filles.

Cette affection est présente dès la naissance et est liée à des déformations congénitales de la colonne vertébrale. Dans de nombreux cas, il s’agit à l’origine d’une migration anormale des cellules de l’embryon dans le sclérotome.

Elle est souvent diagnostiquée dans les 2 premières années de vie après la naissance de l’enfant.

Qu’est-ce que la scoliose juvénile ?

Il s’agit de la forme de scoliose présente chez les enfants ou les adolescents.

petite fille atteinte d'une scoliose juvenile

La scoliose juvénile apparait en générale entre 10 et 20ans. Elle est souvent liée à une usure des vertèbres due une mauvaise posture répétitive du dos et de la colonne vertébrale mais peut être corrigé par un dispositif orthopédique assez facilement.

En effet, contrairement aux traitements de la scoliose chez l’adulte qui visent en grande partie à soulager la douleur au dos, l’on essaie principalement de corriger la déformation vertébrale pour la scoliose juvénile

 

Comment soigner la scoliose ?

Il existe différent moyen de traiter votre déformation. A travers cette partie, nous allons parler de quelques approches couramment utilisée pour le traitement de la scoliose.

  • La prise de médicaments : Il existe différents médicaments permettant de limiter l’apparition de vos douleurs au dos, tels que l’’ibuprofène par exemple. Les médicaments pour soulager le mal permettent surtout de réduire l’inflammation articulaire liée à la déformation.
  • Consulter un physiothérapeute ou un spécialiste de la santé : consulter un physiothérapeute vous permettra de bénéficier d’un diagnostic, d’un suivi et d’une assistance fiable pour soulager vos problèmes musculosquelettiques. Il peut s’agir par exemple de séance thérapeutique de type chiropratique, ou même aquatique ! N’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour savoir quelle thérapie correspond le mieux à votre scoliose.
  • Améliorer votre posture du corps au quotidien : cette solution ne dépendra que de votre volonté et de votre capacité à vous tenir correctement le plus souvent possible. Surveillez votre position corporelle quand vous êtes assis et debout pour améliorer naturellement l'état de votre dos. Certains dispositifs tels que les correcteurs de posture* vous aide aideront à atteindre vos objectifs.

La liste des solutions présentées ici n’est pas exclusive, d’autres alternatives de soins existent. Aucun problème de dos ne se ressemble, c’est la raison pour laquelle vous devez étudier toutes les possibilités de traitements possibles.

 

Autres informations :

Lisez également : La lombalgie : mal au dos courant, problème méconnu

Vous recherchez un dispositif pour vous aider à garder le dos droit ? Consultez notre catalogue des correcteurs de posture et redresse-dos.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Votre email pour recevoir vos newsletters :